Une semaine pour faire la différence

Une semaine pour faire la différence

HANDICAP – L’Association des chiens guides d’Orléans engagée dans une opération nationale de sensibilisation

Jusqu’à dimanche, l’Associa- tion des chiens guides d’Orléans (ACGO) informe le pu- blic sur ses actions menées en faveur des personnes malvoyantes.

Créée en 2014, cette jeune association présidée par Tom Raybaud, déficient visuel depuis la naissance, s’en­gage pour communiquer et sensibiliser autour du chien guide. Elle met en place diverses formes d’actions visant à faire évoluer les mentalités et réduire les discrimina­ tions. L’ACGO lutte égale­ ment pour favoriser l’éga­ lité des chances et l’accessibilité des person­ nes atteintes d’un handi­ cap visuel.

« Le chien guide doit être accepté partout »

Depuis sa création, l’As­ sociation des chiens gui­ des d’Orléans s’investit dans plusieurs domaines. Celui notamment des transports et des lieux pu­ blics. « On constate que de nombreux lieux publics ne sont pas encore accessi­ bles aux personnes handi­ capées. De plus, on relève que les taxis sont trop nombreux à refuser une personne accompagnée d’un chien guide » déplore Tom Raybaud. S’il remar­ que « une prise en compte ainsi qu’une réelle volonté de faire et changer les choses de la part des pou­ voirs publics. Il reste tou­jours des améliorations à apporter ».

Le président de l’associa­ tion dresse le même cons­ tat en ce qui concerne les enseignes de distribution et les commerces. « La loi stipule que le chien guide doit être accepté partout. Malheureusement, il reste encore trop d’enseignes qui refusent l’entrée aux maîtres accompagnés par leur chien. Nous avons en­ core beaucoup de travail à faire pour tenter d’arran­ ger cela » note­t­il.

Un autre combat est mené, celui de l’insertion professionnelle. « Sur son lieu de travail, une per­ sonne handicapée doit parfois bénéficier d’équi­pements particuliers com­ me la synthèse vocale sur le poste de travail. Les dirigeants le savent peu, alors que ces aménage­ments ne coûtent rien à l’entreprise puisqu’ils sont pris en charge par un or­ganisme tiers. Cela représente un frein à l’inser­tion » regrette Tom Raybaud.

Un besoin de bénévoles

Cette semaine sera donc l’occasion de révéler et de mettre en évidence toutes ces problématiques. L’ACGO interviendra cha­ que jour auprès du public orléanais.

L’association compte aujourd’hui 27 adhérents. L’objectif est de porter ce chiffre à 40 d’ici la fin de l’année. Tom Raybaud annonce : « Nous souhaitons porter et développer un maximum de projets. Nous ouvrons donc grand nos portes à de nouveaux bénévoles ».

Plus d’informations.

Contacter l’ACGO au 06.87.12.43.86 ou par mail : acgo@hotmail.com

Site web : www.acgo.fr

PROGRAMME

MERCREDI 21

PROJET. Procédure d’accompagnement. L’ACGO a proposé au S.D.I.S du Loiret l’établissement d’un document officiel permettant très rapidement aux services de secours de pouvoir avoir accès à toutes les informations pratiques concernant le maître et le chien. À terme, ce document doit être remis à chaque utilisateur d’un chien guide.

JEUDI 22

17 H. Jardin des Plantes. À l’école du Jardin des Plantes, l’association remet à l’ensemble des écoles primaires d’Orléans deux BD pour qu’elles soient mises à disposition des jeunes et des familles.

VENDREDI 23

17 H 30. Salle des Chats Ferrés. Conférence sur les maladies de la vue les plus courantes et sur les métiers de l’accompagnement des jeunes déficients visuels.

SAMEDI 24

DE 11 H À 20 H. Place de la Loire. L’ACGO présentera ses actions et proposera au public des activités sensorielles.

DIMANCHE 24

DE 10 H 30 À 18 H École des chiens guides de Coubert (77). L’école dévoile ses coulisses. De nombreuses animations et démonstrations sont au programme.

Une semaine pour faire la différence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *